Menu acceuil

Le Jour Où J’ai Eu Les Boules

Atomium - Copyright MEK

Atomium – Copyright MEK

On n’insistera jamais assez sur la nécessité de ne pas dramatiser une situation par anticipation du pire.

Il y a environ deux semaines, alors que je dînais avec des amis, j’ai ressenti une légère douleur dans le cou au niveau de la mâchoire. En passant la main, je me suis aperçu que j’avais une grosseur ; comme une petite boule sous la peau. Nous étions vendredi soir. Dès le lendemain j’essaye de décrocher, en vain, un rendez-vous chez un médecin. Inutile de dire que le week-end m’a paru particulièrement long.

C’est alors que dans une tentative désespéré de me rassurer, j’ai fait ce que font la plupart des gens dans ces cas là, j’ai consulté… Google. Et bien, lorsque dès les premières lignes les gens commencent à parler d’IRM, vous regrettez très vite votre curiosité. Si vous êtes à court de scénarios catastrophes concernant votre état de santé, Google est définitivement the-place-to-be !

Tout le monde y va de sa petite histoire et de sa petite interprétation. Et au bout du compte, entre amalgames et conclusions hâtives, tout est bien qui fini mal.

Il m’aura donc fallu attendre le lundi suivant pour avoir (je le croyais/espérais) le diagnostic clair et précis de mon médecin traitant. Au lieu de ça, constatant qu’il s’agissait de ganglions dont la cause restait inconnue, je fus plongé un peu plus dans l’incertitude lorsqu’il m’a prescrit une prise de sang.

Dans ces moments là, je trouve qu’il y a dans le bilan sanguin un petit côté roulette russe vachement anxiogène.

Dans l’attente des résultats d’analyse, j’étais à nouveau parti pour une semaine de stress, qui ne pouvait faire qu’aggraver ce que je prenais déjà pour une espèce de tumeur.

Nos croyances et nos pensées, sont le fuel qui nous anime au quotidien. Nos pensées orientent notre humeur et ont la faculté de nous mener soit vers la dépression, soit sur le chemin du bonheur.

Nos pensées sont elles mêmes le résultat de nos croyances qui sont à leur tour des pensées ancrées en nous de façon plus profonde et durable.

Nos croyances sont le fruit de nos expériences passées, et la synthèse d’informations provenant de notre environnement.

Qu’a-t-il bien pu se passer dans mon environnement pour que je sois tenté t’interpréter l’apparition de ganglions comme les prémices d’une tumeur ?

Il y a environ 5 ans j’ai été assez touché par le décès d’une tante de ma femme, emportée par une leucémie. Cet évènement a eu pour effet de me plonger dans une profonde réflexion sur la mort et le temps.

Il y a 2 ans de ça, un de mes plus proches amis a été diagnostiqué d’une tumeur bénigne à la jambe. Aujourd’hui avec la grâce de Dieu, il est en parfaite santé. Mais depuis, mon sentiment d’invulnérabilité – vous savez celui qui vous habite lorsque vous êtes jeunes et en bonne santé – en a pris un coup.

Pour finir, il y a maintenant quelques mois, j’ai appris que mon frère s’est chopé une tumeur bénigne au niveau du nerf auditif. Il n’entend quasiment plus rien de l’oreille gauche. Mais grâce à Dieu, ils ont pu traiter la tumeur au laser et mon frère est en bonne santé.

Finalement il n’est pas difficile de comprendre comment, dans ce contexte, je me suis laissé aller à de sombres spéculations concernant quelques ganglions, qui ne sont , en fin de compte, que le résultat d’une petite infection parasitaire sans gravité (c’est le Docteur qui l’a dit cette fois!).

Et voilà comment 3 pauvres ganglions m’ont foutu les boules pendant presque 3 semaines!

Mais surtout – et c’est la morale de cette histoire – voilà comment nos croyances et nos pensées peuvent devenir nos pires ennemis et nous faire beaucoup de tord, si l’on ne les utilise pas à bon escient.

En d’autres termes:

CROIS, EN CE QUE TU VEUX. MAIS CROIS, EN CE QUI TE FAIS DU BIEN !

CAR C’EST LA SEULE CHOSE SUR LAQUELLE TU AS LE CONTRÔLE.

 

, ,

No comments yet.

Leave a Reply

Anti-Spam Quiz:

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes