Menu acceuil

2 Mois Après Ma Démission On Fait Le Bilan

Horloge

Le temps passe

 

Le temps passe vite ! Déjà un mois depuis que j’ai écrit mon dernier article.

Comme souvent avec un blog il arrive un moment où ne sait plus exactement si l’on écrit pour soi ou pour ceux qui nous lisent. D’ailleurs au début on ne sait pas vraiment si quelqu’un nous lit, alors il est plus légitime de se dire qu’on écrit pour soi.

Dans mon cas, démarrer ce blog a été comme le témoignage que je me faisais à moi-même que j’étais capable de prendre une décision importante – démissionner d’un emploi qui ne répondait plus à mes attentes – et d’opérer un changement radical dans mon mode de vie. Et puis il me permet de structurer ma pensée au moment où j’en ai le plus besoin.

Mais de temps en temps, un message d’un lecteur vous rappelle que vous n’êtes pas seul à bord. Alors je vais tenter de vous faire une petite rétrospective de ces deux derniers mois passé dans la « position du dé-missionnaire » (cette vanne n’est pas de moi !)

Commençons par le commencement !

Lorsque j’ai annoncé ma décision de démissionner à mon entourage… Non ! Plus exactement… lorsque je leur ai annoncé que j’avais démissionné, j’ai reçu un certain nombre de mise en garde, au premier rang duquel figurait : « Attention à ne pas t’isoler et te couper du monde ! »

J’ai donc suivi ce conseil à la lettre et j’ai décidé de redonner leurs lettres de noblesses aux réseaux sociaux que j’avais un peu délaissés – 10 Raisons Pour Lesquelles J’ai (encore) Supprimé Mon Compte Facebook – afin de rencontrer des gens en dehors de ma sphère naturelle.

Fini les longues heures passées à scroller avec convoitise/mépris/indifférence (rayer la mention inutile) les profils Facebook de « friends » avec lesquels l’interaction ne dépasse pas souvent un simple « like » sur un commentaire.

Oui cette fois-ci c’est différent ! Pas d’interaction qui ne soit pas le fruit d’une volonté commune de se rencontrer et de partager un café, une bière, une expérience, une compétence…

Du coup le mois de mars à été l’occasion pour moi de renouer avec Twitter (@JBconfidentiel) et de découvrir la puissance de Meetup.com : 2 outils que j’utilise maintenant de façon récurrente pour booter des relations sociales et me tenir au courant de l’actualité sur des thématiques précises.

Bilan donc des rencontres de ces mois de mars et d’avril :

Une semaine après ma démission, je prenais un café un chocolat avec Lyv, la fondatrice de l’excellent site jemecasse.fr – plateforme d’échange pour ceux qui ont l’envie de « se casser » ou qui l’ont déjà fait. Nous avons longuement échangé sur les motivations respectives qui nous ont amenées à mettre les voiles. Et puis je lui ai proposé ma modeste contribution logistique lors de la 2ème rencontre JE ME CASSE (JMC) qui à eu lieu le 20 mars.

Ce meetup JMC à été l’occasion pour moi de rencontrer des gens qui partagent un désir de changement sur le plan personnel, professionnel ou encore dans le cas de ce meetup, l’envie de partir à l’étranger.

J’y ai rencontré Aymeric, co-fondateur de SEIJ, une société de conseil informatique dont le métier est « d’accompagner sans jargon, les dirigeants d’entreprises de toute taille, à s’approprier les ruptures technologiques et y trouver de nouveaux leviers de croissance, d’optimisation, de business à court terme. » (sic)

Pourquoi vous devriez travailler avec Aymeric ?

Parce-que pour avoir passé l’essentiel de mon temps à discuter avec lui ce soir là, j’ai découvert quelqu’un de curieux, aux multiples facettes, passionné et très engagé dans ce qu’il entreprend.

C’est également un MAKER féru de DIY (Do It Yourself). En d’autre terme un véritable homme-à-tout-faire 2.0. Jugez par vous-même : http://www.albworkshop.fr

Tiens… en parlant de MAKER, si vous découvrez ce terme, rassurez-vous ! Je l’ai moi-même découvert il y a un peu de temps, lors d’un apéromix de la communauté muséomix IDF.

C’est le moment où vous vous dites « ché pas ce qu’il fume ce mec… mais soit il arrête, soit il partage ! »

Pas de panique, je vais vous expliquer !

Un apéromix c’est tout simplement une rencontre informelle autour d’une collation pour présenter et parler muséomix. Et c’est ouvert à tous !

C’est quoi muséomix ?

Je vous laisse le découvrir en image : vidéo muséomix expliqué avec du papier

Présentation muséomix

Présentation muséomix

Du coup vous l’aurez compris un MAKER est celui qui avec ces petites mains fabrique des trucs, des machins, des bidules… et est capable de faire d’une idée, une réalité tangible.

Plus d’infos sur muséomix ici : http://www.museomix.org

De façon plus générale, mars est aussi le mois où j’ai décidé de prendre part à des activités de bénévolat et de passer mon PSC1.

Après une petite période de prospection, j’ai finalement choisi de rejoindre 2 associations.

La première s’appelle Autremonde.

Autremonde est une association qui a pour mission de créer du lien social entre des populations d’horizons divers à travers 3 axes : L’accès à la culture pour tous, la lutte contre la précarité et l’aide à l’insertion des migrants.

Après 5 ans passés dans l’informatique assis derrière un écran d’ordinateur à effectuer des taches devenues routinières avec le temps, cette association très dynamique répondait justement à mon besoin de remettre un peu d’humain et de social dans mon parcours de vie.

Depuis donc le mois d’avril, je suis officiellement adhérent et membre actif de l’association Autremonde au sein de laquelle je participe le mercredi après midi à l’accueil de jour au Café dans la Mare.

Le Café dans la Mare est un espace ouvert au public en situation de précarité dans lequel travailleurs précaires, migrants, SDF et bénévoles se rencontrent et partagent un moment de convivialité autour d’un café. Mais c’est aussi un lieu d’information et un point de relais vers les organismes institutionnels.

La seconde association que j’ai choisi de rejoindre (ce n’est pas encore officiel) n’est autre que la Protection Civile de Paris.

C’est une association dont le professionnalisme n’est plus à démontrer et qui offre la possibilité de se former et d’acquérir des compétences qui personnellement, me paraissent très valorisante.

À titre personnel, ce sera aussi l’occasion pour moi de développer un certain sens des responsabilités – celle de la vie humaine notamment – et de faire preuve de discipline.

J’ai l’impression (l’avenir me le dira) que mes engagements au sein de ces 2 associations peuvent s’avérer très complémentaires et m’apporter l’équilibre que je recherche.

En parlant d’équilibre…

J’avais décidé suite aux recommandations d’un collègue, de rencontrer un coach en reconversion professionnelle.

Après deux séances, mon scepticisme à eu raison de moi. Et puis à 85 euros l’heure, je ne suis pas suffisamment armé financièrement pour risquer d’être déçu. Finalement je vais devoir user d’une autre stratégie, sans doute à la sauce DIY. Pourquoi pas un MOOC ?

En conclusion, je dirai qu’au cours de ces deux derniers mois j’ai poussé quelques portes et semé quelques graines…

La communauté Muséomix m’a en effet ouvert les portes sur le monde du collaboratif où la seule limite est l’imagination et le prérequis, l’envie de co-créer. Et avec mon engagement associatif, j’ai planté les graines de ce qui pourrait peut-être devenir une vocation.

Mais comme disait Bob « time will tell… »

photo credit: steve.grosbois via photopin cc

 

, , ,

No comments yet.

Leave a Reply

Anti-Spam Quiz:

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes