Menu acceuil

Dom RER: 10 Leçons de Vie d’un Sans Domicile Fixe

Ce qui est difficile dans la rue c’est le regard des autres. L’humiliation elle est du fait de la conscience collective : être dans cette position là, ce n’est pas normal ! – Dom RER

“RER-iens… RER-iènes…” Si vous prenez régulièrement le RER A, vous avez sans doute déjà entendu ces quelques mots lancés comme un cri de ralliement par un joyeux vagabond aux allures théâtrales.

Il se fait appeler Dom RER et il arpente les allées du RER A en semant la joie et la bonne humeur, souvent sous le regard stupéfait des voyageurs.

Avec cette voix pleine d’assurance qui le caractérise, il se livre alors à un petit numéro « sans tragédie ni complainte » pour « tenter de mettre entre vos mains l’essentiel… ces quelques magazines» qui lui permettront de recueillir les euros nécessaires pour passer la nuit à l’abri. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas en manque de ressources pour essayer l’espace de quelques minutes, de redonner le sourire aux voyageurs fatigués de leur journée de travail.

J’ai moi-même eu la chance de le croiser à deux reprises le soir en rentrant du boulot. Je dois avouer que la première fois, comme la plupart des gens, j’ai été pris à contre pieds par tant d’énergie. Dom RER est un personnage haut en couleurs qui n’a pas sa langue dans la poche et n’est pas avare d’un bon mot avec un passager qui se laisserait prendre au jeu. Personnellement étant de nature réservé, j’ai passé mon tour cette fois-là.

En revanche j’avais pris le soin de noter qu’il y avait un petit reportage consultable sur internet dans lequel on pouvait en apprendre un peu plus sur lui.

Voici ce que j’ai appris dans ce film :

 

Dom RER

Dom RER

 

10 Leçons de Vie d’un Sans Domicile Fixe

 

1. Rester digne dans l’adversité. Ne cédez pas au misérabilisme. Il est parfois tentant de se laisser aller à la complainte. Pleurnichez le temps qu’il vous faudra et ressaisissez-vous! Les gens sont plus enclin à aider une personne faisant preuve de dignité qu’une personne à l’attitude victimaire. Montrez votre volonté de vous en sortir et les gens vous aideront.

2. Soyez indulgent avec vous-même. Vous traversez peut-être une épreuve difficile. Vous n’avez pas la vie dont vous rêviez. Vous détestez votre travail. Vous êtes peut-être au chômage. Ou comme Dom RER (mais vous ne seriez pas en train de lire ça) vous êtes sans domicile fixe. Dans tous les cas, ne considérez pas votre situation actuelle comme un échec mais comme une étape, qui une fois surmontée, vous enrichira. Ce qui nous amène au 3.

3. Croyez en vous. Celui qui ne croit pas en lui ne peut pas donner/recevoir d’énergie positive. Cultivez une attitude positive. Personne n’a envie d’être entouré de personnes négatives. Croyez en vous (ou faites semblant) et les gens croiront en vous à leur tour.

4. Ne vous renfermez pas sur vous-même. Allez vers les autres. Demandez de l’aide mais avec dignité (voir 1.). Puisez de l’énergie là où vous le pouvez. Et lorsque vous recevez cette énergie, la moindre des choses c’est de la rendre avec gratitude.

5. Restez authentique. Les gens aiment la sincérité. N’essayez pas d’en faire trop. Restez vous-même. Soyez le plus vrai possible et les gens vous le rendront.

6. Épargner une partie de ses revenus. Venant de la part d’une personne sans domicile fixe, ce conseil vaut de l’or! Dans le petit reportage, Dom RER explique qu’après avoir payé pour ses besoins fondamentaux (se nourrir, se loger) il lui reste parfois un surplus d’argent. Deux options s’offrent alors à lui: a) dépenser cet argent dans de la consommation classique ou b) mettre un peu d’argent de côté pour s’assurer 2 jours d’hôtel supplémentaires.

Son conseil? Avoir une avance financière pour ne pas être totalement dépendant de la paie du jour/mois et ne pas s’enfermer dans un mode de vie qui consiste à travailler pour payer uniquement les factures. En épargnant vous financez votre indépendance. Cela vous permettra de faire un peu plus que de simplement survivre au jour le jour mais au contraire de commencer à vivre réellement. Ce qui nous amène au 7.

7. Vivre c’est avoir accès à la culture et aux divertissements. Autrement c’est de la survie. Avec votre épargne investissez dans votre développement personnel. Formez-vous. Cultivez-vous. Et prenez conscience que la culture est un luxe que certains ne peuvent même pas s’offrir.

8. Le sourire ça ne met pas à découvert. Comme le dit si bien Raoul Follereau dans son poème intitulé Le Sourire:

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup, Il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne, Il ne dure qu’un instant, mais son souvenir est parfois éternel, Personne n’est assez riche pour s’en passer, Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter […]

9. N’ayez pas peur de la rue. Les gens qui vivent dans la rue ne sont pas des extraterrestres. Ce sont des êtres humains comme vous et moi que la vie est en train d’éprouver. Alors la prochaine fois que vous croisez une personne sans abri,  à défaut de lui donner de l’argent, priez pour son âme si vous êtes croyant. Sinon contentez vous de lui souhaiter (au moins par la pensée) la force et le courage de se reconstruire. Car on ne sait jamais ce que la vie nous réserve… (j’ai moi-même été victime d’un incendie). Ce qui nous amène au 10.

10. Faites preuve d’humilité. Faites ce que vous pouvez pour ne pas tomber dans l’indifférence – je sais que ce n’est pas toujours évident, on est parfois intimidé – ou le mépris car nul n’est à l’abri.

_

Pour la petite histoire, après avoir visionné le film, j’ai à nouveau croisé Dom RER dans le RER A. Cette fois-ci je n’avais plus d’excuse. J’ai donc pris mon courage à deux mains, et je lui ai tendu un billet de 10 euros. Il m’a alors demandé: “que puis-je faire pour toi mon ami?” Ce à quoi j’ai répondu: “Rien… c’est moi qui te remercie!”

Cher Dom RER, si tu as l’occasion de lire ces quelques lignes, je voudrais te dire à nouveau merci. Tu es réellement une source d’inspiration et de motivation pour tous ceux qui croisent ton chemin. Bon vent à toi l’artiste!

 

,

No comments yet.

Leave a Reply

Anti-Spam Quiz:

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes